P. Paul-Elie Cheknoun

Né musulman, ce prêtre converti décrit la difficulté de vivre sa foi chrétienne en terre d’islam.

Ils sont très rares, ces hommes ou femmes nés dans la religion musulmane à avoir osé la quitter pour épouser le christianisme. Le père Paul-Élie Cheknoun, 44 ans, est de ceux-là. Il sait que l’islam ne tolère pas ce choix de conscience et le punit de mort.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *