Et si prendre le temps d'une bénédiction avait produit un miracle ?

 BELLES HISTOIRES (publié dans Aleteia)

Au coeur de l’incendie, il prend le temps de faire une bénédiction du Saint-Sacrement

 
 

Aumônier des sapeurs-pompiers de Paris, le père Jean-Marc Fournier a participé au sauvetage de la Couronne d’épines ainsi que du Saint-Sacrement.

« En arrivant (devant Notre-Dame de Paris, ndlr) deux choses m’apparaissent essentielles à accomplir : sauver ce trésor inestimable qu’est la couronne d’épines et, bien sûr, Jésus qui est présent dans le Saint-Sacrement ». Dans un entretien accordé à KTOle père Jean-Marc Fournier, aumônier des sapeurs-pompiers de Paris, revient sur ce qu’il s’est passé ce lundi 15 avril au soir.

Alors que Notre-Dame de Paris est en flamme, il accompagne une équipe de pompiers afin de récupérer dans la cathédrale la Sainte couronne et le Saint-Sacrement. « Quand le feu prend dans le beffroi nord et qu’on craint de le perdre, cela correspond au moment où l’on sort le Saint-Sacrement », raconte l’aumônier. Il témoigne : « Ne voulant pas simplement sortir Jésus, j’en profite pour effectuer une bénédiction. Je suis alors tout seul dans la cathédrale avec cet environnement de flammes, de feu. Effectuant cette bénédiction, j’encourage Jésus à nous aider à préserver son logis ». « M’a-t-il entendu et la manœuvre générale était-elle aussi brillante ? », s’interroge-t-il. « Les deux vraisemblablement car le feu s’est arrêté et on a pu préserver la tour nord ».

En images : l'intérieur de Notre-Dame de Paris après l'incendie
 

Revenir