PENDANT LE LANCEMENT DE L'ADORATION DANS UNE PAROISSE OU DANS UNE VILLE

3.1. Comment se déroule la mise en place de l'adoration perpétuelle en paroisse ou en ville ? Réponse

3.2. Combien de prédicateurs doivent venir dans la paroisse ou la ville ? Réponse

3.3. Pourquoi une organisation, une structure ? Réponse

3.4. La méthode. Quels sont les rôles des principaux responsables ? (Coordinateur, 4 responsables de division, 24 responsables d'équipe) Réponse

3.5. Liste des fiches expliquant la méthode proposée (adoration perpétuelle, partielle, en milieu rural...) Réponse

3.6. Faut-il suivre la structure présentée ici ? Y a-t-il d'autres méthodes possibles ? Réponse

3.7. Comment distribuer les invitations pendant la messe ? Réponse

3.8. Combien de temps faut-il compter entre la venue d'un "Missionnaire de la Très Sainte Eucharistie" et le lancement de la chaîne d'adoration ? Réponse

3.9. Y a t-il un coût pour la venue des "Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie" ? Réponse

3.10. Comment aider les paroissiens à s'engager à une heure d'adoration par semaine ? Raisons pour adorer une heure... Réponse

3.11. Existe-t-il un logiciel pour créer les tableaux d'adorateurs ? Quels documents peuvent être disponibles dans la chapelle d'adoration ? Réponse

3.12. Quel type d'ostensoir choisir pour l'adoration perpétuelle ou partielle ? Quel système de sécurité prévoir ? Réponse

 


Cf Vidéo qui explique comment lancer l'adoration dans une paroisse (cliquez sur l'image)

 

files/mettre en place adoration/video_organisation.jpg


3.1. Comment se déroule la mise en place de l'adoration permanente en paroisse ou en ville ?

 

Voici la suite de la question 2.5. En fonction du nombre de messes que la paroisse (ou la ville) assure pendant le week-end, un, deux, voir plus, "Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie" (qui sommes nous?) se rendront disponibles pendant quelques jours sur votre paroisse. Voici le déroulement habituel de la mission :

 

  1. Arrivée du (ou des) missionnaire(s) le samedi après-midi. Rendez-vous avec le curé pour découvrir la paroisse, son fonctionnement, ses enjeux, ses résistances éventuelles...
  2. Prédication à chaque messe du week-end. L'homélie présente l'adoration eucharistique comme le prolongement de la messe. Après avoir insisté brièvement sur les grâces personnelles et ecclésiales de l'adoration, les paroissiens sont invités directement à participer à la chaine d'adoration. C'est une manière de répondre à l'invitation de Jésus au milieu de la nuit, à Gethsémani: "Ne pouvez-vous pas veiller une heure avec moi?". Pour cela, une invitation et un crayon sont distribués aux paroissiens présents. Ceux qui veulent y participer remplissent l'invitation. Les invitations sont regroupées et comptabilisées à la fin des messes.
  3. Le lundi ou mardi soir: réunion d'organisation. Cette réunion avec le "Missionnaire de la Très Sainte Eucharistie" est absolument essentielle. Elle présente la méthode pour mettre en place la chaine d'adoration de manière stable. Seuls les principaux responsables (le coordinateur et les 4 responsables de division), choisis au préalable par le curé, y sont présents. Il est vivement recommandé au curé d'y participer. On peut inviter quelques personnes supplémentaires pour seconder les principaux responsables. Ces personnes, reconnues pour leur compétence pour l'organisation, doivent avant tout pratiquer régulièrement l'adoration eucharistique pour témoigner de celui qu'elles connaissent. Les 24 responsables d'équipe seront choisis plus tard. La méthode est présentée dans la question 3.4.
  4. Conférence sur l'adoration: En plus de la réunion d'organisation, il est souhaitable d'organiser une conférence, ouverte à tous les paroissiens pour expliquer ce qu'est l'adoration, pourquoi et comment adorer le Saint-Sacrement et quelle est la dimension missionnaire de cette forme de prière... Cette conférence peut être donnée à deux reprises, par exemple à 14h et à 20h30 pour permettre au maximum de personnes d'y assister.
  5. Le "Missionnaire de la Très Sainte Eucharistie" quitte la paroisse le mardi ou mercredi. Il reste en contact avec le coordinateur ou le curé...

 


3.2. Combien de prédicateurs doivent venir ?files/mettre en place adoration/Copyright_Ludovic_MARGOT.gif

 

Dans le cas où plusieurs messes sont célébrées en même temps, un deuxième prédicateur peut venir. Pour une ville importante, il est possible de venir plus nombreux. Mais généralement, le prédicateur peut quitter la messe juste après l'homélie pour en rejoindre une autre qui vient de commencer. Si deux messes commencent en même temps, il est possible de prêcher dans la 1ère église comme d'habitude, puis de rejoindre immédiatement la 2nde église, où la messe est déjà bien avancée, et de prêcher exceptionnellement après la communion. Dans ce cas, le prêtre qui préside la 2nde messe fait une très courte homélie après la proclamation de l'évangile... Tout cela doit être bien préparé et décidé entre le curé de la paroisse et le/les Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie...

 


3.3. Pourquoi une structure, une organisation ?

 

Il faut constituer un corps. Pour coordonner les activités pastorales, la paroisse doit être organisée et structurée comme un corps, avec une "colonne vertébrale". Les méthodes et les structures ne s'opposent pas aux inspirations de l'Esprit qui souffle où il veut, mais celles-ci permettent aux projets pastoraux d'être soutenus par une vision commune et connaître ainsi une efficacité durable. La structure est au service des hommes qui souhaitent former un corps pour annoncer Jésus-Christ en partageant leurs charismes et leurs talents...

 

La chapelle d’adoration perpétuelle nécessite ainsi une organisation ou une structure permettant au corps des adorateurs de se soutenir mutuellement dans la prière, d’assurer la continuité de la chaîne d'adoration et d’attirer de nouveaux adorateurs… L’engagement à une heure d'adoration régulière aide les adorateurs à se fidéliser durablement. Sans cela, l’adoration risque d’être basée sur des motivations trop affectives ou sentimentales (je vais adorer quand j’en ai envie, s’il me reste du temps après avoir fait tout le reste…) (cf. question suivante)

 


3.4. La méthode. Quels sont les rôles des principaux responsables ? (Le coordinateur, les 4 responsables de division, les 24 responsables d'équipe)

 files/mettre en place adoration/tableau.jpg

 

Voici un bref résumé de l'organisation de l'adoration perpétuelle en paroisse et des responsabilités :

 

1. Chaque adorateur est gardien du Saint-Sacrement

Chaque adorateur choisit l’heure dans la semaine qui lui convient le mieux pour la passer avec le Seigneur. C’est un rendez-vous d’amour avec Jésus, vraiment présent au Saint-Sacrement, d’une heure par semaine et la même heure chaque semaine.

Chaque adorateur doit avoir la liste des adorateurs de son équipe et de son responsable d’équipe ainsi que leur numéro de téléphone. Chaque équipe se compose de tous les adorateurs qui font leur adoration à la même heure de la journée, tout au long de la semaine. Par exemple, l’équipe de 16h à 17h rassemble tous les adorateurs qui viennent prier de 16h à 17h du lundi au dimanche.

En sortant de la chapelle, l’adorateur inscrit son nom sur la feuille de présence. De cette manière, le curé est assuré que le Saint-Sacrement ne reste jamais seul exposé. Comment se faire remplacer: cf. question 4.1

 

2. Les 24 responsables d'équipe veillent au bon déroulement des heures de la semaine confiées à leur équipe. Ils doivent donc être des éléments moteurs qui ont le souci constant d’attirer de nouveaux adorateurs devant le Saint-Sacrement. Ils veillent à ce que chaque adorateur de l’équipe soit fidèle à son heure d’adoration hebdomadaire en vérifiant régulièrement les feuilles de permanence. Sans fidélité, il n’y a pas de progrès spirituels ! Ils encouragent les adorateurs qui ont du mal à persévérer. Ils aident les adorateurs à trouver des remplaçants, surtout pendant les vacances. Ils rassemblent leur équipe au moins deux fois par an pour mieux se connaitre et donc se remplacer plus facilement.

 

3. Les responsables de division et le coordinateur veillent au bon déroulement de l'adoration perpétuelle. Ils ont de bonnes idées au bon moment. Avant le lancement de l'adoration, ils appellent tous les adorateurs pour leur demander l'heure et le jour où ils souhaitent venir adorer. Ils remplissent les tableaux...

Voici la liste des documents pour organiser l'adoration en paroisse (perpétuelle / partielle / en milieu rural...). En fonction du cas, étudier les documents "Organisation.pdf" et "Démarer.pdf"

 


3.6. Faut-il suivre la structure présentée ici ? Y a-t-il d'autres méthodes possibles ?

 

La méthode présentée sur ce site a été mise en place dans environ 1500 paroisses et diocèses du monde entier, dont une cinquantaine en France. Elle a été conçue pour répondre aux objectifs suivants :

 

1. aider les adorateurs à se fidéliser à leur heure d'adoration hebdomadaire,
2. permettre à la chaîne d'adoration d'être ininterrompue et perpétuelle,
3. former des formateurs. Les responsables de l'adoration ont souci de former leurs adorateurs et d'attirer de nouveaux adorateurs,
4. minimiser le rôle de chaque responsable en répartissant au mieux le travail à accomplir, permettant la meilleure efficacité dans les remplacements des adorateurs.

 

Quelques lieux d'adoration perpétuelle comme Montmartre ou le Mont Sainte-Odile ont des organisations très différentes. Celles-ci peuvent difficilement se reproduire dans le contexte d'une paroisse.

 


3.8. Combien de temps faut-il compter entre la venue d'un "Missionnaire de la Très Sainte Eucharistie" et le lancement de la chaîne d'adoration ?

 

Pour l'adoration perpétuelle, il faut compter au minimum un mois (sans compter les vacances).

Dans le milieu rural, lorsque les créneaux d'exposition du Saint-Sacrement dans les clochers sont plus brefs, deux semaines suffisent généralement.

 


3.9. Y a t-il un coût pour la venue des "Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie" ?

 

Dans la mesure du possible, nous demandons seulement à la paroisse de rembourser les déplacements. Si la paroisse veut faire un don aux "Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie", celui sera utilisé pour financer des missions dans des pays plus pauvres. 

 


3.10. Comment aider les paroissiens à s'engager à une heure d'adoration par semaine ? Raisons pour adorer une heure...

 

Parmi les paroissiens qui sont présents pendant l'homélie du "Missionnaire de la Très Sainte Eucharistie", une bonne majorité d'entre eux ne souhaitera pas s'engager à une heure d'adoration par semaine. Une autre partie (entre un quart et un cinquième) s'engagera spontanément en remplissant l'invitation distribuée. Un dernier groupe sera intéressé par la proposition, mais préféra venir adorer sans s'engager.

 

Dans ce cas, il possible d'expliquer à ce dernier groupe de personnes les 7 raisons pour adorer une heure par semaine. On peut aussi inviter ces personnes hésitantes à venir adorer pendant une période d'essai (4 fois par exemple). Ils pourront décider ensuite de poursuivre ou non cette démarche en s'engageant. L'expérience montre que très souvent ces personnes choisiront, après l'essai, de prendre une heure fixe d'adoration hebdomadaire. En effet, elles auront fait l'expérience de l'amour du Seigneur dans l'adoration, ce qu'elles n'avaient probablement pas fait auparavant, ce qui expliquait les réticences à s'engager. Mais il est nécessaire d'avoir suffisamment d'adorateurs qui s'engagent à une heure par semaine pour que le Saint-Sacrement soit toujours exposé et que la chapelle soit ouverte pour tous les autres...

 


3.11. Existe-t-il un logiciel pour créer les tableaux d'adorateurs ? Quels documents peuvent être disponibles dans la chapelle d'adoration ?

 

Un classeur EXCEL et une base de donnée sur ACCESS ont été réalisés pour aider la création des différents tableaux utiles (grand tableau à afficher dans la chapelle, petits tableaux avec numéros de téléphones pour les responsables d'équipes, tableaux d'équipes pour les adorateurs....).

Quant aux documents disponibles dans la chapelle d'adoration, le coordinateur chargera un adorateur de sélectionner quelques ouvrages pour aider les adorateurs à prier. Il devra surtout enlever les ouvrages ou les prières déposées par les adorateurs eux-mêmes... Une Bible est indispensable. Une liste de documents est proposée sur ce site, mais elle est loin d'être exhaustive...

 


3.12. Quel type d'ostensoir choisir pour l'adoration perpétuelle ou partielle ? Quel système de sécurité prévoir ?

 

Il existe plusieurs types d'ostensoirs : l'ostensoir traditionnel posé sur l'autel, la petite lunule sur un pied, le tabernacle encastré dans le mur avec un rabat ou des volets, un ostensoir posé derrière une vitre blindée avec un rideau, ou des combinaisons intermédiaires de ces modes d'exposition.

 

Le Saint-Sacrement exposé solennellement dans un bel ostensoir sur un autel avec au moins deux bougies met le mieux en valeur la présence réelle de Jésus dans l'hostie. Puisqu’on ne peut laisser le Saint-Sacrement exposé seul dans la chapelle, ce mode d’exposition, prolongé ou perpétuel, doit être accompagné par la structure ou l'organisation proposée ci-contre (question 3.4).

 

Nous n’encourageons nullement les tabernacles-ostensoirs avec un volet, un rideau ou derrière une vitre, que quiconque peut ouvrir ou fermer à n’importe quel moment du jour ou de la nuit. Au lieu de mettre en valeur la présence réelle et de solenniser la démarche d’adoration du Saint-Sacrement, cette forme d’exposition, d'ailleurs nullement recommandée par le magistère, a pour conséquence directe un désengagement des adorateurs. Cherchant une solution de facilité qui veut faire l’économie d'une organisation qui veut favoriser la fidélité, l’adoration est alors réduite à une simple dévotion privée et non à une prière ecclésiale. Elle n’est plus une prière aux dimensions du monde où chacun veille, à tour de rôle, en Église et pour l’Église. Les adorateurs perdent ainsi le sens de la "garde d'honneur" ou "garde d’amour". Ils se démotiveront très vite et n’auront plus de raison de chercher un remplaçant pour remédier à leurs absences. La chaîne d'adoration sera discontinue et petit à petit s'étiolera jusqu'à disparaître à long terme. Enfin, une paroisse qui choisit un de ces modes d’exposition, au détriment de l'ostensoir exposé jour et nuit sur un autel, ne pose pas l’acte de foi que le Seigneur attend et par lequel il donne une grâce bien spécifique pour notre Église et notre temps ! « Soyez sans crainte, ayez seulement la foi » (Mc 5, 36).

 

Dans les églises en milieu rural, lorsque le nombre d’adorateurs est très limité, on peut utiliser une lunule posée sur l’autel, sortie du tabernacle. Ce système peut être plus pratique lorsque l'adoration ne peut être prolongée et lorsque plusieurs clochers ont des temps d'adoration consécutifs, chaque semaine...

 

Il semble préférable d’avoir par exemple 3 jours / 3 nuits d’adoration avec un bel ostensoir plutôt que proposer une adoration 7j/7 avec un tabernacle que chacun ouvre ou ferme, à n’importe quel moment de la semaine… On aura vite, d’un coté la présence réelle de Jésus et de l’autre l’absence réelle des paroissiens !

 

Qui peut exposer ou reposer le Saint-Sacrement ? (cf. question 4.8)

 

Le système de sécurité le plus pratique est la mise en place d'un digicode sur la porte de la chapelle qui s'active pendant les heures de la nuit et se désactive le jour. Seuls les adorateurs de nuit connaissent le code. Par contre, dans la journée, chacun peut venir en passant par là...

 

« Aujourd’hui, l’exposition solennelle de Jésus sacramentel est la grâce et le besoin de notre époque. Elle est la grâce souveraine. L’Exposition est l’arme puissante de l’Église et du fidèle… Nous ne craignons pas de l’affirmer : le culte de l’exposition du Très Saint-Sacrement est le besoin de notre temps… Ce culte est nécessaire pour sauver la société. La société se meurt parce qu’elle n’a plus de centre de vérité et de charité, mais elle renaîtra pleine de vigueur quand tous ses membres viendront se réunir autour de la vie, à Jésus dans l’Eucharistie. Remontez à la source, à Jésus. Surtout à Jésus dans son Eucharistie. Il faut le faire sortir de sa retraite pour qu’il se mette à nouveau à la tête des sociétés chrétiennes qu’il dirigera et sauvera. Il faut Lui construire un palais, un trône royal, une cour de fidèles serviteurs, une famille d’amis, un peuple d’adorateurs. Qu’on le sache bien, une civilisation grandit ou décroît en fonction de son culte pour la divine Eucharistie. C’est là la vie et la mesure de sa foi, de sa charité, de sa vertu. Qu’il arrive donc ce règne de l’Eucharistie ! Assez longtemps l’impiété et l’ingratitude ont régné sur terre. Que ton règne vienne."(Saint Pierre-Julien Eymard)