Mère Marie-Thérèse Dubouché (1809-1863)

Théodelinde Bourcin-Dubouché, connue sous son nom religieux de vénérable mère Marie-Thérèse du Cœur de Jésus, née à Montauban et morte à Paris, est une artiste peintre et religieuse française, fondatrice de la congrégation des Sœurs de l’Adoration réparatrice.

En fondant la communauté de l’adoration réparatrice, elle écrivait :

Misère humaine ! On cherche la voie partout : on interroge la science, on lit des livres volumineux, on s’adresse à l’expérience, on observe, on réfléchit, on considère la créature dans l’ordre physique et moral, tout cela en quête de vie ! Et le principe de vie est là, il est à nous et nous le dédaignons pour aller boire à tous ses ruisseaux qui ne peuvent étancher notre soif ! Qu’il est triste de voir les hommes qui se remuent en vain pour découvrir des moyens de trouver Dieu, quand ils l’ont si près d’eux dans ce divin sacrement !

L’adoration eucharistique, c’est d’être là comme une fleur devant son Soleil. Si vous saviez quel est Celui qui vous regarde à travers ces voiles… Ne faites rien, n’importe ! Une vertu sortira de lui… Les bons anges vous enverront le souffle de sa bouche, la chaleur de son Cœur…