Introduction Adoration – Mission

PLAN DE L’ÉTUDE ET AUTRES TEXTES

Jésus gravit la montagne et il appelle à lui ceux qu’il voulait. Ils vinrent à lui, et il en institua Douze pour être ses compagnons et pour les envoyer prêcher. (Mc 3, 13-14). L’adoration, c’est le « être avec ». L’évangélisation, c’est le « être envoyé vers ». Avant « d’aller vers » les autres au nom de Jésus, il faut d’abord « venir à » lui. Avant d’être « apôtre », il faut être « disciple ». Le disciple passe du temps avec Jésus. Il se met à son école, lui qui est doux et humble de coeur.

« Pour évangéliser le monde, il faut des ‘experts’ en célébration, en adoration et en contemplation de l’Eucharistie » (Jean-Paul II, « Eucharistie et Mission 2004)

« La Sainte Eucharistie contient tout le trésor spirituel de l’Eglise, c’est-à-dire le Christ lui-même, lui notre Pâque, lui le pain vivant, lui dont la chair, vivifiée par l’Esprit-Saint et vivifiante, donne la vie aux hommes, les invitant en les conduisant à offrir, en union avec lui, leur propre vie, leur travail, toute la création. On voit donc comment l’Eucharistie est bien la source et le sommet de toute évangélisation. » (Vatican II, PO 5)

« Évangéliser sans adorer, c’est du prosélytisme. Adorer sans évangéliser, c’est de l’évasion ». Pasteur Thomas Roberts

« Le monde a besoin aujourd’hui de personnes qui annoncent et témoignent du Christ, qui enseignent son art de vivre, le chemin du vrai bonheur… La parole de l’annonce doit toujours prendre sa source dans une relation intense avec le Christ. Le monde d’aujourd’hui a besoin de personnes qui parlent à Dieu, pour pouvoir parler de Dieu… Je suis convaincu que les nouveaux évangélisateurs se multiplieront toujours plus pour donner vie à une véritable transformation dont le monde a aujourd’hui besoin. » (Benoit XVI, devant 8000 nouveaux évangélisateurs, 15 octobre 2011)

Jean-Paul II situe le mystère de l’Eucharistie au coeur de la nouvelle évangélisation : « Demandez avec moi à Jésus-Christ … que toute l’Église sorte de ce congrès eucharistique renforcée en vue de la nouvelle évangélisation dont a besoin le monde entier : nouvelle aussi par la référence explicite et profonde à l’Eucharistie comme centre et racine de la vie chrétienne, comme semence et exigence de fraternité, de justice, de service à tous les hommes, en commençant par ceux qui ont le plus de besoins dans leur corps et dans leur esprit. Evangélisation pour l’Eucharistie, dans l’Eucharistie et à partir de l’Eucharistie: ce sont trois aspects inséparables de la manière dont, l’Église vit le mystère du Christ et accomplit sa mission de le communiquer à tous les hommes » (Jean-Paul II, Congrès International eucharistique de Séville 1993).

ÉVANGÉLISATION À PARTIR DE L’EUCHARISTIE (cliquez ici) >>